Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Eglise Sainte Croix de Bordeaux

Samedi 11 mars 2017 à 14h30

La visite sera guidée par M Jean Pierre Méric , Proviseur honoraire, prix 2009 de la Fondation du Patrimoine pour la brochure Abbatiale Sainte-Croix. Aperçu historique et guide de visite. A publié un article sur les restaurations et constructions d'églises au XIXe siècle dans le diocèse de Bordeaux, dans la Revue Archéologique de Bordeaux, n° 103, 2012 , responsable des publications « les cahiers méduliens », président de la société archéologique du Médoc ……

 

L'église paroissiale Sainte-Croix est l'abbatiale d'un ancien monastère bénédictin, sans doute fondée à l'époque mérovingienne, sur une élévation de terrain, au milieu d'un marécage . L'abbaye originale est détruite par les Sarrazins autour de 730, puis probablement reconstruite à la fin du même siècle, puis de nouveau totalement détruite par les terribles raids normands de la moitié du IXe siècle, enfin réédifiée par Guillaume le Bon, comte de Bordeaux peut-être en 970.

L'église actuelle ne fut construite que vers la fin du XIe siècle et au début du XIIe siècle, avec une façade de style roman saintongeais. elle a la forme d'une croix latine. Elle se compose d'une nef de cinq travées à collatéraux, d'un transept avec une grande absidiole sur chaque bras et d'une abside polygonale.

L’abbatiale Sainte-Croix était le siège d’une paroisse dès 1130. Si le choeur de l’église était réservé aux religieux bénédictins, le transept et les collatéraux étaient occupés par les fidèles de la paroisse.

Les abbés laissent peu à peu s'écrouler les « lieux réguliers », cuisines, dortoirs, réfectoires, etc. Les moines de la Congrégation de Saint-Maur obtiennent, en 1664, la permission de construire un nouveau monastère qui est terminé en 1672.

Le clocher, à droite du portail, remonte au 12e siècle, son porche au 11e tandis que le clocher de gauche a été rajouté au 19e siècle par l'architecte Paul Abadie.

Le moine Dom Bedos de Celles réalisa son orgue en 1750, considéré actuellement comme un chef-d'œuvre . En 1812, l'archevêque de Bordeaux décide de faire un échange d'instruments entre l'abbatiale Sainte-Croix et la cathédrale Saint-André. Les buffets restent seuls en place. L'orgue de Dom Bedos part donc à la cathédrale, tandis que vient à Sainte-Croix l'orgue de la cathédrale.
Sous l'impulsion de l'organiste Francis Chapelet et de l'architecte Henri Lequeux, la décision est prise en 1970 de construire un orgue neuf à la cathédrale et de reconstituer à Sainte-Croix dans son buffet, l'orgue de Dom Bedos. Sa reconstitution est confiée en 1984 à l'entreprise Pascal Quoirin.
Les locaux de l’abbaye
sont affectés en 1793 à un hospice. En 1890, on y installe l'
École des Beaux-Arts.

L’église était autrefois au sein d’un faubourg populeux, dominé par la haute tour romane de l'église abbatiale Sainte-Croix ; il ne fut englobé dans l’enceinte fortifiée urbaine qu’au début du XIVe siècle. Les gabares débarquaient le bois , les bouviers entretenaient les bœufs dont les attelages servaient à tirer les marchandises des navires , les cordiers tressaient le chanvre, les cordonniers travaillaient les cuirs , les potiers exerçaient dans la rue des Fours.... Dès la fin du XVIe siècle, d’importantes raffineries de sucre s’étaient implantées. Le sucre brut arrivait par cargaisons des Antilles.
 

èInscrivez-vous avant le 28 février par mail à connaissance.eysines@gmail.com

 

Participation : 3€ pour les œuvres paroissiales

------------------------------------

 

Tag(s) : #visites

Partager cet article

Repost 0