Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 16 septembre 2014, médiathèque Jean Degoul à Eysines

Les films et vidéos sur la faune et la flore du monde entier sont nombreux ; les enfants( et les adultes) connaissent mieux les animaux des pays éloignés que l’endroit où ils vivent ! Quel dommage, d’où l’idée de ce DVD qui sera aussi présenté pour le festival du film Nature du Haillan ; c’est une vidéo sur la nature « ordinaire » avec une faune et une flore locale, une biodiversité proche et qui explique un plan de gestion et le travail qui y est fait.

Situation du Moulinat

Il est situé sur le Haillan, à la limite du Taillan et d’Eysines.

Une vue aérienne montre « le triangle vert », véritable poumon périurbain, cerné par des lotissements

Historique du site du Moulinat

Le site du captage des eaux sur ce lieu (site du Thil ou Moulinat) date de l’époque romaine.

L’aqueduc est de l’époque du 2ème Empire, il amène les eaux jusqu’au réservoir Paulin situé près de la rue Fondaudège. Le captage se fait par un aqueduc perforé qui permet à l’eau autour de la Jalle d’y accéder.

A la seconde moitié du XX ème siècle le forage a été fait à 250 m de profondeur.

Ces eaux alimentent le Nord Est de Bordeaux soit ¼ de la population avec un apport de 40% de l’eau de Bordeaux (Eysines est alimentée par le captage en provenance de Cap de Bos) Des accès à l’aqueduc ont été fait tout le long, du captage au réservoir , pour surveiller le transport des eaux

Le site du Moulinat est protégé ( comme tout terrain où s’effectue un captage d’eau !) sur 238 ha, dont un périmètre est totalement interdit au public , l’autre partie visitable uniquement pour les Journées du Patrimoine.

Le moulin du Moulinat a été en utilisation comme moulin à farine du XIV au milieu du XIX ; sur les dernières années 2 familles vivaient sur le lieu. Il fut ensuite abandonné (les minoteries industrielles ont remplacées au fur et à mesure les moulins traditionnels) ; La lyonnaise des Eaux arrive dès 1978

Cistude au Moulinat

Cistude arrive en 1998 avec la proposition d’étudier le site et de faire un plan de gestion, le boisement qui est là est récent ; c’est la diminution de l’exploitation maraîchère, qui permet aux terrains d’être repris par la forêt ,qui s’y installe petit à petit. Autour de la Jalle la végétation est spontanée.

Cistude commence alors à faire l’inventaire de la faune et de la flore, et propose aussi de laisser « faire la nature », en faisant des fauches tardives, en laissant les bois morts en hauteur et au sol ; la forêt se recycle toute seule, le sol est vivant , la nature exulte !Une vraie forêt au boisement diversifié ce qui est de plus en plus rare en France où les forêts de monoculture sont légions( ex la forêt des Landes) Les anciennes forêts ont disparues pour la plupart , au profit de l’expansion agricole , puis des lotissements péri urbains .

L’économie a tout géré, le drainage des zones humides a tout changé ! La nature n’est pas un spectacle, elle est indispensable à la vie

Sur le site du Moulinat, tout renait et on peut étudier l’écosystème et la biodiversité. La gestion du site permet aux naturalistes, biologistes, etc d’examiner et d’étudier cet espace protégé qui aide juste la nature à reprendre ses droits ; il n’y a pas d’espaces rares à étudier, quelques espèces protégées

Le site se divise naturellement en fonction du boisement, et du cours d’eau en zones très diverses du très humide au très sec : lande humide, bois, prairie sèche, aulnaie, forêt humide, roselière, marécage etc ce qui amène une grande diversité de la faune et de la flore ;

Les oiseaux : geai des chênes, milan noir, pie grièche écorcheur, bouscarde, rossignol, héron pourpre, pic épeiche et pic vert, gobe-mouche, buse, mésanges bleues charbonnières etc, rousserole, martin pêcheur,étourneaux,merle,bruant,faucon-crécerelle,grandcormoran,palombe,coucou,troglodyte mignon ….

Les mammifères :ragondins, écureuils, cerfs, jeunette,

Les serpents, lézards, cistudes

Les insectes: des coléoptères , des punaises diverses, des papillons

Nous étions une vingtaine pour voir ce DVD et écouter M Coïc , quelques questions ont prolongées cette vidéoconférence.

Nous remercions Cistude Nature et Christophe Coïc ainsi que Chrystel Fory de la Médiathèque

Elisabeth Roux

Tag(s) : #conférences

Partager cet article

Repost 0