Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elle se trouve au bout de la rue du Prado, au milieu du Marais d’Eysines.

Bâtie en bois de pin, il y a un peu plus d’un siècle, elle est couverte de tuiles canal.

Le maraîcher, sa famille et ses commis y passent toute la journée, délaissant leur maison d’Eysines, le matin de bonne heure pour ne rentrer que pour le souper. Ils sont ainsi dans les marais, au milieu de leurs cultures, pour travailler la terre, planter et récolter. La cabane est le principal lieu de vie du maraîcher : il y prend le casse croûte du matin, le déjeuner et le goûter l’après midi.

Elle comporte quatre pièces : le crampot, l’atelier, le hangar et le box.

-Le crampot est la pièce à vivre ; une cheminée permet de cuire la soupe et de se réchauffer l’hiver.

-Au milieu de l’atelier se trouve le lavoir à légumes. Les femmes lavent les légumes récoltés, les disposent en paquets et les lient, puis les rangent dans les mannequins d’osier. Sur le quai de chargement, le monte charge permet de les soulever et de les poser sur la charrette.

-Le hangar contigu sert à ranger le matériel agricole, les engrais, les cageots vides ….

-A l’angle de la cabane, le box est réservé au cheval.

La cabane est desservie par une dérivation de la Jalle : une vanne commande l’approvisionnement du réservoir et des puisards qui permettent l’arrosage des jardins.

La cabane du maraîcher, annexe de l’Ecomusée du maraîchage, achetée par la ville à M Edouard Lacrampette en 2005, a été restaurée à l’identique en 2006. Elle est une étape inévitable sur le circuit découverte du parc intercommunal des Jalles.

Elle est aussi pour les enfants des écoles le point de départ d’un sentier de découverte de la faune, de la flore, du paysage et des exploitations maraîchères.

La cabane est un patrimoine identitaire pour Eysines qui a été et demeure la principale banlieue maraîchère de Bordeaux

Michel Cognie

et sa traduction en gascon

LA CABANA DEU LEGUMAIRE D’AISINAS

Qu’es quilhada a l’estrem de la carrèra deu Prado, au miei deu maresc (palud) d’Aisinas. Bastida en husta de pin (arrecaptada au camp de Souge) despuih mei d’un sègle, qu’es coberta de teulas « canau ».

Lo legumaire, la sua familha e los sons emplegats passan aqui tota la jornada desihant la lor ostau d’Aisinas, lo matin de d’òra tà tornar sonque per lo sopar.

Que son atau dens los marescs, au miei de las lors cotivadas entà tribalhar la tèrra, plantar, amassar.

La cabanaqu’es lo principau loc de vita deu legumaire : que pren aqui lo dejunar deu matin (tiape-cuje, esdejuar), lo disnar e lo vresperon deu tantòst (vrespe).

Qu’es compausada de quate crambas (crampas) : lo crampòt, lo talhèr, lo cobèrt ( l’envan)et la plaça deu chivau .

-Lo crampòt qu’es la crampa tà viver : ua cheminèia perm’te de còser la sopa e de s’escalorir l’ivèrn.

-- au miei deu talhèr se trova lo lavaderi deu legumatge. La hemnas lavan lo legumatge amassat, lo dispausan en paquets e los ligan, puish los arrangan dens los manequins de vimi. Sus lo cai de cargament, lo monte-carga perméte de los suslhevar e de los pausar sus la carreta.

--L’envan au ras deu talhèr servi tad estruçar lo materiau agricola, los engrèish, los caishas vueitas…..

-Au corn (canton) de la cabana, ua plaça (box ? ) qu’es reservat au chivau .

La cabana qu’es « desservida » ? per ua derivacion de la Jalla

La canèra , en fòrma de pala commanda l’approvisionament de la sèrva e deus putzs qui perméten »l’arrosatge » deus òrts.

La cabana deu legumaire, « annexe » deu l’Ecomusèu deu marescadge, crompada par la vila d’Aisinas (municipalitat) a Moussu Audoard Lacrampette en 2005, qu’as estat tornat a nau, a l’identic zn 2006.

Qu’es ua etapa « incontournable » sus la rondalèra deu parc intercomunau de las Jalles.

Qu’es tanben par los mainats de las escòlas lo punt de partença d’un sendèr de descobèrta de la « faune », de la « flore », deu paisatge e deus espleits marescairs.

La cabana qu’es un patrimoni identitaire pae Aisinas qu’es estat e demora la principau banlèga marescaira de Bordèu.

la cabane et le crampotla cabane et le crampot

la cabane et le crampot

Tag(s) : #Eco musée d'Eysines

Partager cet article

Repost 0