Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Male Jornade

Le 1 er novembre 1450

C’est une journée désastreuse durant la guerre de Cent Ans, qui dura de 1337 à 1453.

Petit rappel ! Le 26 janvier 1340, Edouard III se proclame roi de France et dénonce Philippe VI comme un imposteur, afin de donner une forte légitimité à sa cause, de discréditer les soutiens de Philippe VI et d'attirer l'alliance allemande .

Dans un premier temps, l'Angleterre remporte de nombreuses victoires, puis la France reprend l'ascendant à partir de 1364.

Mais en 1380 Henri V d'Angleterre profite de la folie du roi Charles VI de France et de la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons pour relancer la guerre.

Au traité de Troyes en 1420 Henri V d'Angleterre, obtient la couronne de France pour son fils Henri VI.

En 1429, l'action de Jeanne d'Arc est décisive , elle coupe les possessions du duc de Bourgogne. Celui-ci est contraint à un rapprochement avec Charles VII en 1435. Les Anglais sont alors inexorablement et progressivement repoussés.

La Male Jornade :

L’offensive des armées royales françaises commença en automne 1450 aux frontières du Périgord et du Bazadais Une armée conduite par le comte de Penthièvre et Poton de Xantrailles , forte de 500 lances,d’un corps d’archers et d’une artillerie dirigée par Jean Bureau mit le siège devant Bergerac qui tomba le 10 octobre et s’avança jusqu’à Sainte Foy la Grande . A la tête d’un autre corps Amanieu d’Albret pénétra en Bazadais et prit Bazas le 31 octobre.

Une autre troupe importante déborda Bordeaux par l’ouest et vint s’établir entre Blanquefort et le Haillan en bordure du Marais, non loin de la Jalle .Pour rompre cette manœuvre d’encerclement de la ville. Le maire Gadifier Shortoise et le Jurat Thomas Gassiot réunirent en hâte quelques hommes d’armes anglais , des chevaliers gascons et les milices urbaines avec ce qui leur tombe sous la main et partent joyeusement pour pendre ces bandits haut et court !

Mais la troupe anglo-gasconne, hétéroclite et mal équipée , s’écrase contre les lances des compagnies françaises, qui manoeuvrent et attirent les Bordelais dans les Marais et les attaquent. Ils en tuent 2 000 ; le maire Gadifier donne le signal du départ de la fuite vers la ville. L’archevêque Pey Berland en recueillant les cadavres pleura, dit-on, pendant 2 jours.

Ce funeste évènement fut appelé « la Male Jornade », c'est-à-dire Mauvaise journée.

La bataille de Castillon :

À la suite de la reconquête de la Normandie (campagne de 1450), les Français dirigent leurs efforts vers la seule région encore aux mains des Anglais. La Guyenne est presque reconquise par les Français, mais les exigences de Charles VII font regretter la tutelle anglaise. Henri VI charge John Talbot de la reconquête. Après une rapide campagne, Bordeaux est reprise le 23 octobre 1452. La bataille de Castillon eut lieu le 12 juillet 1453. Cette victoire décisive pour les Français met fin à la guerre de Cent Ans.

La France a été ravagée par la guerre mais le pouvoir royal est renforcé :un système d’impôts régulier permet de créer une armée permanent de métier , dotée d’une artillerie.

Le pays a retrouvé son unité territoriale après 3 siècles de présence anglaise en Aquitaine.

Elisabeth Roux

Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost 0